Espace Tendances 2024

Mes retrouvailles
Des jouets iconiques sont régulièrement relancés pour séduire les nouvelles générations d’enfants, mais aussi les fans et les adultes nostalgiques et collectionneurs.

Furby ? De retour l’année dernière, 10 ans après la précédente version et 25 ans après sa première apparition en 1998, la peluche interactive dispose de plus de 600 fonctions, de cinq modes de jeu et d’une interaction vocale.
Monster High ? 150 millions d’exemplaires ont été vendus dans le monde depuis la création de la marque en 2010, qui avait défrayé la chronique du fait du positionnement très particulier et du look totalement décalé des poupées mannequins.
Littlest PetShop ? Ces petites figurines animalières à la tête surdimensionnée qui dodeline sont apparues en 1992 et présentent un palmarès impressionnant : un milliard de figurines vendues en un peu plus de 30 ans, 3.000 personnages déclinés dans la collection originelle et une moyenne de 25 figurines possédées par enfant !
Zhu Zhu Aquarium ? Les hamsters d’origine, lancés en 2010, sont aujourd’hui remplacés par des poissons et mammifères marins sous forme de petites peluches sonores et motorisés qui évoluent dans un circuit en forme de coquillage.
Toutes ces relances ont un point commun : séduire les nouvelles générations d’enfants après que les produits aient déserté les coffres à jouets, mais aussi des cibles composées d’adolescents et de jeunes adultes, et surtout de fans et de collectionneurs sensibles à leur côté vintage bien ancré dans l’univers de la pop culture, capable de susciter un effet « nostalgie » et « collection » auprès de ceux qui les ont connu durant leur enfance.

Sources : La Revue du Jouet – Fabricants – Distributeurs – Circana.